© Copyright 2016, All Rights Reserved

Action Domicile est au service des personnes, c'est pourquoi vous trouverez ci-dessous toutes les modalités d'organisation de nos interventions, afin d'organiser au mieux votre quotidien et celui de vos proches. En étant transparent sur les modalités de travail, Action Domicile établi ainsi un climat de confiance, nécessaire au bon fonctionnement de l'entreprise et de la prise en charge de vos proches.

Nos modalités de travail

1- L'identification des besoins

Les informations sont collectées auprès du bénéficiaire, de ses proches, des professionnels de santé (médecins, infirmières, réseaux, kinésithérapeutes) et partenaires sociaux.

L’anamnèse, effectuée par une infirmière, permet de faire le point.

Une évaluation, du degré de dépendance est réalisée (grille AGGIR).

Au regard des informations collectées, nous étudions avec le bénéficiaire les besoins et les possibilités d’interventions.

Le bénéficiaire est informé sur l’ensemble des aides financières dont il peut bénéficier (APA, Mutuelles, CPAM, déduction fiscale, etc..) et peut être accompagné dans le montage des dossiers.

2- La coordination avec les professionnels intervenants

Les professionnels qui encadrent le bénéficiaire sont contactés afin de mettre en place un suivi permanent. Des réunions de régulations peuvent entre organisées au domicile du bénéficiaire.

Un dossier de coordination est mis à disposition de l’ensemble des intervenants. Ce support de communication regroupe les informations clés.

3- La fréquence de nos interventions

Les prestations ont lieu tous les jours de la semaine, les dimanches et jours fériés de 7h00 à 21h00.

Nos interventions peuvent être fractionnées dans la journée.

4- La revue du contrat

L’étude des besoins aura permis préalablement de déterminer avec le bénéficiaire les meilleurs choix quant aux prestations et au temps de mission à son domicile. Nous proposons un devis gratuit ainsi qu’un contrat.

Le contrat peut être suspendu :

• En cas d’hospitalisation,

• En cas de décès du bénéficiaire

• Selon le souhait du bénéficiaire

Les prestations reprendront dès le retour du bénéficiaire à son domicile et pourront être modifiées si besoin.

Tout conflit doit être rapporté à la direction, afin d’y apporter une solution le plus rapidement possible.

La rétractation pourra être demandée par lettre recommandée avec accusé de réception, en respectant un préavis de quinze jours par les deux parties.

5- Les prestations

Elles sont effectuées par du personnel diplômé et/ou qualifié.

Les prestations sont évolutives, donc susceptibles d’être intensifiées, allégées ou interrompues.

À chaque début de mission, l’intervenante sera présentée au bénéficiaire.

Le personnel est tenu au secret professionnel.

Le personnel ne peut accepter aucune gratification, matérielle ou financière venant du bénéficiaire.

6- Modalité de traitement des situations d’urgences

Le rôle de nos intervenants est d’accomplir au mieux leur mission en respectant les règles d’hygiène, de sécurité, de discrétion et de confidentialité. Ils participent au dispositif de suivi individualisé de l’intervention. Ils font remonter au service les évènements importants afin que nous puissions prendre toutes les mesures qui s’imposent.

En cas d’absence de nos intervenants, il est entendu qu’il sera remplacé immédiatement par une personne dotée des mêmes compétences.

En dehors des heures d’ouverture de l’agence ou en cas d’urgence, un numéro d’appel est mis à votre disposition 24h/24.

Cette permanence téléphonique permet de nous contacter pour toutes interrogations, informations, plaintes, changements d’horaires etc. Ceux-ci seront ainsi traités dans les plus brefs délais.

7- Le contrôle qualité

Des audits sont effectués régulièrement au domicile par l’infirmière ou par l’équipe encadrante.

Une formation continue est proposée au personnel.

Une visite de régulation est effectuée par une infirmière annuellement ou pour toutes modifications des prestations.

ACTION DOMICILE s’engage à respecter l’article L.311-3 du code de l’action sociale et des familles ainsi rédigé :

Art.311-3. L’exercice des droits et libertés individuels est garanti à toute personne prise en charge par des établissements et des services sociaux et médico-sociaux. Dans le respect des dispositions législatives et réglementaires en vigueur, lui sont assurés :

1. Le respect de sa dignité, de son intégrité, de sa vie privée, de son intimité et de sa sécurité ;

2. Sous réserve des pouvoirs reconnus à l’autorité judiciaire et des nécessités liées à la protection des mineurs en danger, le libre choix entre les prestations adaptées qui lui sont offertes soit dans le cadre d’un service à son domicile, soit dans le cadre d’une admission au sein d’un établissement spécialisé ;

3. Une prise en charge et un accompagnement individualisé de qualité favorisant son développement, son autonomie et son insertion, adaptés à son âge et à ses besoins, respectant son consentement éclairé qui doit systématiquement être recherché lorsque la personne est apte à exprimer sa volonté et à participer à la décision. À défaut, le consentement de son représentant légal doit être recherché.

4. La confidentialité des informations la concernant ;

5. L’accès à toute information ou document relatif à sa prise en charge, sauf dispositions législatives contraires ;

6. Une information sur ses droits fondamentaux et les protections particulières légales et contractuelles dont elle bénéficie, ainsi que sur les voies de recours à sa disposition ;

7. La participation directe ou avec l’aide de son représentant légal à la conception et à la mise en œuvre du projet d’accueil et d’accompagnement qui la concerne.